La plupart des gens n’ont aucune idée de ce à quoi ressemble une crise cardiaque chez les femmes…

Crise cardiaque: Une chose effrayante dont nous ne parlons jamais assez, mais aussi une condition qu’il est bon de connaître certains de ses signes, au cas où cela se produira…

Les maladies cardiaques sont la principale cause de décès au monde, tant chez les hommes que chez les femmes. Il est donc extrêmement important de connaître certains faits. Alors que la plupart des gens croit avoir une douleur thoracique soudaine, quand ils pensent à une crise cardiaque, c’est beaucoup plus que cela, et ça peut varier selon le sexe.

Une des plus grandes différences dans les crises cardiaques chez les femmes par rapport aux hommes est que, même si les femmes souffrent encore de douleurs extrêmes, elles peuvent ne pas ressentir la pression thoracique intense qui leur est associée lors d’une crise cardiaque.

Au lieu de cela, ils peuvent souffrir d’essoufflement, de pression ou de douleurs dans la partie inférieure de la poitrine ou dans le haut de l’abdomen, de vertiges, d’étourdissements ou de perte de conscience, de pression dans le haut du dos ou de fatigue extrême“, a déclaré Nieca Goldberg, directeur médical du Centre Joan H. Tisch. pour la santé des femmes au Centre médical Langone de l’Université de New York et un bénévole de l’American Heart Association.

De ce fait, il arrive que les femmes ne sachent même pas qu’elles ont une crise cardiaque et risquent même de retarder le traitement. Cela peut expliquer pourquoi plus de femmes meurent chaque année de maladies cardiaques que d’hommes.

En outre, les hommes peuvent avoir leur première crise cardiaque, en moyenne, à l’âge de 65 ans, alors que les femmes l’ont à partir de leurs 72 ans. Mais c’est peut-être parce que la femme ne savait pas vraiment si c’était une crise cardiaque ou non…?!

«Les femmes victimes d’une crise cardiaque semblent moins susceptibles que les hommes d’attribuer leurs symptômes à une affection nécessitant un traitement urgent», a expliqué Matthias Meyer, auteur principal d’une étude récente publiée dans Acute Cardiovascular Care.

L’étude a révélé que les femmes attendent environ 37 minutes de plus que les hommes avant même de contacter les services médicaux, et ce lors d’une crise cardiaque…

Cela confirme d’autant plus pourquoi les femmes meurent plus que les hommes lors de crises cardiaques. Comme vous pouvez l’imaginer, le temps est critique dans de telles situations. Plus vite vous pouvez obtenir de l’aide, plus vite un médecin peut traiter votre cœur.

«Les femmes et les hommes ressentent une douleur similaire lors d’une crise cardiaque, mais l’emplacement peut être différent», a déclaré Meyer. «Les personnes souffrantes de douleurs à la poitrine et au bras gauche sont plus susceptibles de penser qu’il s’agit d’une crise cardiaque, et il s’agit là des symptômes habituels pour les hommes. Les femmes ont souvent mal au dos, à l’épaule ou à l’estomac » .

Mesdames, si vous ressentez une douleur anormale, il est toujours important d’appeler votre fournisseur de soins de santé. Cela peut être quelque chose comme une pression inconfortable ou une plénitude dans la poitrine; douleur dans les bras, le dos ou l’estomac; essoufflement; des nausées ou des étourdissements; et douleur au cou et à la mâchoire. Le fait de ne pas serrer la main contre le cœur et de tomber au sol ne signifie pas qu’il ne s’agit pas d’une crise cardiaque.

«Beaucoup de femmes que je connais prennent une aspirine si elles pensent avoir une crise cardiaque et n’appellent jamais les urgences», a déclaré Goldberg. “Mais si elles envisagent de prendre une aspirine pour leur crise cardiaque, elles doivent également appeler les secours…

Connaissez-vous des femmes qui ont fait face à une crise cardiaque pour autre chose?